Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PRÉSENTATION

J'ai 6 ans, ma maîtresse me gonfle, je bois du sans plomb 98 et je lis les Echos...
Ca défrise quelqu'un ?!?

Cherche-Re

Contactez Gabi !

Mail perso : gabi2000@free.fr (pour boire des coups et autres questions d'ordre sexuel...) 

Mail pro :
gabi@gabi.fr (pour tout ce qui concerne la thune, les contrats...le bizness quoi !)

Facebook : devenez pote avec ma gueule sur cette vieille bouze de Facebook.
Demandez Gabi Stouquette.

Archives

logo-gabiWEBSalut bande de cakos !

Plus de cinq piges que mon blog existe et vous êtes de plus en plus nombreux à le visiter. Saint-Cloud !
Aujourd'hui, je suis en CE2 et je peux vous dire que ça me broute force 12 !!!

Alors comme j'ai toujours pas assez de ronds pour aller voir un psy, mon défouloir, c'est ce blog !

J'espère qu'on va encore bien se poiler tous ensemble pour cette nouvelle année scolaire...

N'hésitez pas à lâcher vos commentaires qui m'aident à me structurer et à trouver une place dans cette société.

Parce que perso, être né dans les années 2000, c'est pas tous les jours "la fête chez Ginette" !...
@ plus mes biquets,

Gabi
                                                                                                                                                    

16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 11:53

undefinedSalut mes biquets,
C'est quand même dingue la vie parfois...
Hier, je me suis ruiné une burne avec du gaz lacrymo...
Un spécialiste me soigne. La bourse dégonfle gentiment.
Je rate la classe l'aprem'.
En fin de journée, même si c'est pas encore la fête, la dégonflance augure du bon et je décide quand même d'aller faire un tour dans le squat africain dont je vous ai parlé.

Là-bas, mes amis, c'était LA grande grande grande classe !

Y'avait au moins deux cents personnes. Des tables partout. Ca sentait les épices à donf' !
Je sais pas qui avait préparé la bouffe mais y'avait de quoi régaler tout le monde !
C'était une espèce de poulet avec du riz, une petite sauce qui chantait le soleil...

J'me suis régalé à donf' ! Ah ouais ! Quelque chose de bien…

Y' avait un groupe de zik aussi qui était là. Ca donnait une dimension exceptionnelle !
Une quinzaine de zigs à donf' de cuivres, de percus dans tous les sens. Y'avait un bassiste, un batteur et deux guitaristes pas dégueus du tout aussi.
Bref, ils envoyaient du pâté grave !

Ca swinguait chanmé ! Tout le monde se trémoussait grave ! Y'avait des p'tites meufs avec des pétards de granite… et puis des mecs avec des têtes pas possibles !

Et au milieu de tout ça Dame Clothilde !

Son vrai blaz'... Véridique !
Une espèce de bourg' puissance un milliard qui se trémoussait à la Gilbert Montagné et qui arrêtait pas de gueuler des "Mais dans quel monde Vuitton ?!?", gavé fière de sa vanne.
Bon faut dire qu'elle était déchirée la vioc ! Tu te demandais vraiment ce qu'elle foutait là.
Et pourtant tout le monde était super pote avec elle !
C’était un peu comme une mascotte la Clothilde !

Comme elle me faisait poiler, je suis allé m'asseoir à côté d'elle et on a commencé à jacter. Elle me raconte vite fait qu'elle a vécue toute sa vie dans un monde coince-cul, à base de vie de château et toutes ces daubes...
Qu'elle était veuve depuis 3 mois et que maintenant, elle avait décidé de s'éclater !!!
A 75 piges, il serait temps cocotte !

Bon, elle avait quand même rapidement atteint un sérieux level !...
Elle prenait de la coke et tout…
Niveau picole, elle te couchait un kurde...

Et elle te t’nait le crachoir la vioc ! J'me croyais en 1930 !
Elle me racontait sa life dans tous les sens... et heureusement, elle était funky donc c'était du plutôt bon à prendre dans les feuilles...

Au milieu de notre discut’, je mets sur la table trois paquets de macarons surgelés que j'avais achetés chez Picard. L'amitié.
Là, elle commence à me faire une phase relou sur les macarons en me disant que c'était vraiment de la daube en bâton ces trucs là. Que c'était un sacrilège de prendre du surgelé quand tu peux avoir la fraîcheur des macarons de chez Ladurée...

- pour les kékés qui le savent pas, Ladurée, c'est soi-disant l'endroit à Paname où tu bouffes les meilleurs macarons de l’univers. Ca coûte une blinde... -

J'lui fais : "Hey mamie, si tu crois que j'peux raquer des Ladurée pour mes 200 potes 'fricains, j'pense que t'as total vrillé !..."

J'lui explique que chez oim, c'est misèreland, elle se rend alors compte que j'ai jamais bouffé de macarons de chez Ladurée et là…
… elle saute complet !
Je sais pas sur quelle planète elle était mais c'était Fayaland dans sa tête apparemment !!!

Là, elle me fait un p'tit chequo de 100 euros à l'ordre de chez Ladurée, en me disant qu'elle appellera la patronne pour la prévenir que je viendrai...

Et donc, ce matin, me v'là dans les beaux quartiers de Paname pour me faire une mission macarons. Y'avait un beau sunshine. Bref, c’était coolos !

Là, j'me rends compte que le quartier est bouclé par les flics. Y'en avait encore plus que d'habitude !!! A base de "on barre les rues et tout le bordel..."

J'vais voir un condé. J'lui demande c’que c'est que ce bordel !
Et il me répond que c'est les obsèques d'Henri Salvador !!!

Putain mazette ! Tout ça pour sa gueule !?!

Je marche vers l'Eglise de la Madeleine (là où j’avais déjà vécu des trips pendant la dernière « Nuit Blanche »…).
Evident qu'il fallait que j'essaye de m'incruster à la cérémonie !
Y'avait la retransmission dehors mais moi, pour Riton, il fallait bien que j’me la joue un peu V.I.P…

On entendait un peu de zik du gars qui jouait de l'orgue dans l'église.
Il était à donf' de "Le lion est mort ce soir…" version messe lente. Ultra chelou !...

Et puis y'avait un d'ces mondes bordel !

J'avance, j'avance, je vois qu'il y a un barrage de képis mais je tente le passage, à la naturelle, quand un zig' me fait : "Désolé mais c'est réservé aux proches !..."

Putain, j'étais bleu ! J'ai eu beau lui raconter que j'étais pote avec Riton, que j'avais fais péter un hommage sur mon blog et tout...
Il en avait rien à péter, ce con !
'foiré va !...

Je retente le truc à un autre barrage. C’était pas le moment de déconner apparemment !
Bon, bien sûr j'leurs ai fais la phase "J'connais du monde, ça va pas s'arrêter là...!"
Mais y'avait rien à faire...

Il fallait alors que j'me trouve une place mais y'avait un tel monde de malade mental...
En plus, comme je suis nain, je vous laisse imaginer le bordel pour se frayer un chemin.
Bon, comme d'hab', j'en ai profité pour toucher quelques culs.
Quand on peut rendre service !...

Et puis finalement, j'arrive à me faufiler et à trouver une place devant.
'fin devant, on était à 50 mètres de l'église. On voyait quand même limite…

Je me demandais quand même pourquoi ils avaient déployé un tel service d'ordre.
Le Riton, il était coolus mais bon, on allait pas non plus boucler Paname...
Là, à 10h57, à 3 minutes de la cérémonie, y'a une série de caisses qui arrive.
On aurait dit une pub pour Renault.
Des bagnoles bleues marines mes couilles chais pas quoi…arrivant de manière gavé énergique. Ce petit cérémonial pour le débarquement du 'sident Sarkozy !!!

J’me disais bien que les tireurs d’élite sur le toit, c’était pas pour éviter l’assassinat de Riton Salvador dans sa boite…

Bref là, y'a eu un petit frisson d'électrisation dans l'assistance mais vraiment à la française...
Genre, on dit rien mais on n’en pense pas moins...
Tu sentais qu'il fallait vraiment pas déconner alors que moi j'attendais que quelqu'un gueule un énorme "Escroooooooooc !" ou "Carlaaaaaaa tu pueeeeeees du cuuuuuuuuuuuul !!!"

Un truc qui secoue un peu quoi !
Dans l'ambiance, ça aurait tout déchiré…

Et puis en fait keutchi ! J’ai fais mon français moi aussi.
Parce que ce samedi ensoleillé, j’l’voyais plus à me gratter les noix dans un parc qu’au poste, entre nous…

Sarko s’engouffre dans l'église et moi je me demandais vraiment s'il n'avait que ça à foutre un samedi à 11h00 que d'aller aux obsèques d'un zig' qu'il connaissait même pas. Un peu de pudeur, merde !

Chais pas mais il avait fais keutchi d’hommage sur son blog, contrairement à oim…
Et lui, il a le droit de rentrer et tout !?

Il aurait pas pu partir en week-end avoir un accident quelque part ?

Bref, tout ça, on s'en cogne...

Le cercueil arrive et là, ça mettait tout le monde en vracasse.
Quand tu matais les gens, c'était un peu Beaufland quand même…

Ils étaient tous là avec leurs téléphones portables en train de prendre des tofs alors qu'on était gavé loin et que franchement, y'avait rien à prendre...
Ah, le cercueil du Riton, ça valait le coup de faire autant de kilomètres pour le voir grand comme ma bite…

Moi ça m'a gavé rapid'. Ca pleuvait de réflexion du style : "T'as vu, il est blanc..." (en parlant du cerceuil, pas de Riton... Quoiqu'il avait dû perdre lui aussi deux trois couleurs depuis son décès de credi...)

Bref, j'me suis arraché. C'était la lutte tellement on était serrés comme des sardines...
J'me suis fritté gentil avec une meuf enceinte qui faisait une phase d'agoraphobie qui faisait trop tiep'...

J'ai préféré aller craquer le chéquo que Clothilde m'avait filé la veille.
Chuis arrivé chez Ladurée. Putain, c'était Bourgeland city !
Que des viocs qui sentaient le muguet avec des foulards Hermès mes couilles...

J'avais envie de foutre un de ces dawas là-dedans ! Mais bon, respect pour Clothilde qui connaissait la patronne, j'ai fais style j'avais reçu une éducation…
… alors qu'en fait, pas trop !

Putain, pour 100 euros, j'pensais que j'en aurais plus !...
C'est hallucinant comment les riches, ils dépensent un fric de malade pour des conneries !!!
Ils t'achètent tout ça sans blem comme toi tu te tâtes pour acheter trois pauv' chouquettes de merdasse dans ton tiers-monde...

Heureusement, nous on a le funky style !

Et au final mes agneaux, pour avoir éclaté les cent euros de macarons avec mon pote Lucien le clochard et mon singe Capuçin :  eh ben les macarons de chez Ladurée, c'est de la branlette...internationale !!!

Ah ouais, faut arrêter de se seiguer pour des daubes pareilles !
Ils sont très bien mes Picard, en fait !!!

Mais bon, j'vais pas faire ma diva non plus...
Merci à donf' à Dame Clothilde... L'était pas obligée non plus de faire péter les cent euros comme ça, pour mon éducation...

J'dis juste que pour c'prix là, j'te fais une entrecôte pour 10 avec des patates, des oignons, le p'tit pif qui va bien avec...

...et j'peux te dire qu'on se poile autrement plus qu'à la Madeleine !!!

Comme dans mon squat' africain, par exemple !!!

Bref, de la lacrymo à chez Ladurée, en passant par chez les 'fricains et les obsèques de Riton : il n'y a qu'un pas !

Merci la vie et bon week...

 


Gabouze

Retrouve mes aventures audio en cliquant ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

Z
Hey tête de bite...Tu nous ponds du Proust maintenant ?Tes messages c'est botin-land : faut se prendre mini 15 min pour lire tout ton articleC'est bon le sdouidou hein ??Bises gros pédé de ta raceton ami qui se masturbe en pensant à toi
Répondre
N
Bon et quoi depuis samedi ???????????????
Répondre
I
c'est vrai ca, tu lui as fais quoi à la vieille clothilde ? avoue petit enfoiré !!!!.....
Répondre
D
raconte comment t'as atterri dans ton squat mec
Répondre
R
Appelle moi la prochaine fois que tu te fais des trucs comme ça cousin !!!! et tes boules, ça va mieux ?
Répondre

Articles RÉCents

Pensée du moment

C'est dingue comme l'inversion de deux lettres peut changer une situation :    
Faire l’amour dans le foin / Faire l’amour dans le fion. 

Son du moment

NOUVEAU !!!  Mon tube préféré de Véronique Sanson...version longue ! :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/sansondef.mp3&

Radio Gabouze !

Gabi et l'alcotest :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20lalcotest.mp3&


Gabi et le chewing-gum dans les cheveux :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi_chewingNEW.mp3&


Gabi et les clopes :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi_clopesNEW.mp3&


Gabi et le vin à la cantoche :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/cantoche.mp3&


Gabi et les devoirs de vacances :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20les%20devoirs%20de%20vacances.mp3&


Gabi et les cours de judo :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20les%20cours%20de%20judo.mp3&


Gabi et les strings de sa mère :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi_stringsNEW.mp3&


Gabi et ses combines pour louper l'école :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/louper.mp3&


Gabi passe son flocon :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20son%20flocon.mp3&


Gabi et son article dans les Echos :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/echos.mp3&


Gabi veut changer de date de naissance :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20veut%20changer%20de%20date%20de%20naissance.mp3&


Gabi et son pote Toto :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20Toto.mp3&


Gabi et le Camel Trophy :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20le%20Camel%20Trophy.mp3&


Gabi et le chantier de peinture de Madame Mouillot :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20le%20chantier%20de%20peinture%20de%20Mame%20Mouillot.mp3&


Gabi et la visite au château de Versailles :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi_versaillesNEW.mp3&


Gabi et la petite souris :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20la%20petite%20souris.mp3&


Gabi à la rencontre de Chirac :

dewplayer:http://www.fileden.com/files/2008/2/21/1773786/Gabi%20et%20Chirac.mp3&